/*

Un système de règlement livraison paneuropéen : Euronext

Vous êtes ici : Accueil » Finance » Un système de règlement livraison paneuropéen : Euronext
Un système de règlement livraison paneuropéen : Euronext

ARTICLE

Trading : EURONEXT

 L’organisation

Le groupe Euronext est contrôlé par une société holding, Euronext NV dont les actionnaires sont les bourses de Paris, d’Amsterdam, de Bruxelles et de Lisbonne. Pour des raisons réglementaires (inscription des valeurs à la cote), Euronext NV contrôle quatre filiales à 100 %, à savoir Euronext Amsterdam NV, Euronext SA/NV, Euronex Paris SA et Euronext Lis­bonne. Les investisseurs peuvent accéder à partir d’un point d’accès unique à l’ensemble du marché. Tous les produits financiers sont cotés sur Euronext : actions, obligations, trackers, warrants, produits dérivés (con­trats à terme et options sur taux d’intérêt, indices, actions et commodities). aux trois marchés dérivés fusionnés s’ajoute le LIFFE (London Internatio­nal Financial Futures Exchange), filiale à 100 % d’Euronext.

Par Euronext les intervenants accèdent à un marché unifié disposant :

  • d’une plate-forme unique de négociation,
  • d’une cotation unique par valeur (Euronext List), ce qui permet d’accroître la transparence du marché et la liquidité des valeurs,
  • d’une seule chambre de compensation qui garantit le paiement des titres vendus et la livraison des titres achetés,
  • d’un système de règlement/livraison unique.

Aujourd’hui Euronext représente la première bourse d’Europe en ter­mes de volume et de nombre de transactions et la deuxième en termes de nombre de sociétés cotées et de capitalisation boursière. En 2003 ont été échangés sur son carnet d’ordres électronique : 141,6 millions de transac­tions pour un total de 1 360 milliards d’euros. A titre de comparaison, la Deusche Bôrse a traité pendant la même période 71 millions de tran­sactions sur son système électronique XETRA. Forte de 1 392 sociétés cotées en 2003, Euronext représente une capitalisation boursière de 1 646 milliards d’euros.

 Les participants

Les membres d’Euronext se regroupent en trois catégories :

  • les opérateurs (trading members) : les intermédiaires agréés comme les entreprises financières (sociétés de bourse ou sociétés de gestion de portefeuille), banques, caisses d’épargne, Poste… intervenant pour leur compte ou pour le compte d’investisseurs individuels (particuliers) ou collectifs (institutionnels) ;
  • les teneurs de marché (market makers) : opérateurs qui s’engagent à assurer une contrepartie en toutes circonstances sur un titre donné (le prix varie suivant la liquidité du marché au moment où est passé l’ordre et suivant la position – longue/courte – du market maker) ;
  •  les compensateurs (clearing members) : intermédiaires qui ont accès à la chambre de compensation et au système de règlement/livraison pour leur compte ou pour le compte de tiers.

Les opérations

Le système informatique de cotation assure l’accès instantané au marché et à l’information – quel que soit le portail d’accès – et l’exécution immédiate et automatique des ordres suivant deux critères de priorité :

  •  le prix d’abord : un ordre d’achat avec une limite supérieure est servi avant tous les autres et réciproquement l’ordre de vente avec la limite la plus basse est exécuté avant tous les autres,
  • le temps ensuite : deux ordres de même sens et de même prix sont exécutés suivant leur ordre d’arrivée.

Ainsi est assurée l’égalité de traitement des investisseurs : particuliers et institutionnels, résidents et étrangers. Pour chaque valeur, les ordres sont classés dans une « feuille de marché » par limite de prix et à chaque limite par ordre chronologique. Les limites de prix dépendent de la nature des ordres : ordres « à cours limité », ordres « au marché », ordres « au mieux », ordres « à tout prix », ordres « stop » . Pour les valeurs négociées en continu comme pour les valeurs négociées au fixing, il existe deux cours de fixing (fixing d’ouverture et fixing de clôture) qui permettent l’échange du plus grand nombre de titres sur la base des ordres enregistrés.

Sur le marché en continu, l’introduction d’un nouvel ordre provoque immédiatement une nouvelle cotation dès lors qu’il existe sur la feuille de marché un ou plusieurs ordres de sens contraire dont le cours d’exécution est compatible avec celui de l’ordre entré. Dans le cas contraire, l’ordre est enregistré et placé à sa limite sur la feuille de marché en attendant un ordre de sens contraire dont le cours est compatible. Dans la phase finale (après le fixing de clôture), les opérateurs peuvent entrer des ordres limités au dernier cours qui seront exécutés s’il existe une contrepartie.

Dans les marchés « order driven », les cours sont déterminés par confrontation des offres et des demandes, les ordres au cours les plus élevés étant servis en premier et ainsi de suite. Les markets makers spécialisés par valeur fixent les prix et gèrent des positions qui leur permettent de répondre à toute demande de ce titre. Dans les marchés « price driven » non réglementés, le prix de marché est fixé directement par la confrontation en continu ties ordres d’achat et de vente. Euronext est un marché organisé suivant le principe « orderdriven », tandis que sa filiale LIFFE qui traite les contrats de futures et d’options est un marché « pricedriven ».

VIDEOS

Vidéo : Un système de règlement livraison paneuropéen : Euronext

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Un système de règlement livraison paneuropéen : Euronext

http://www.youtube.com/watch?v=Pm6owX9rmgM

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié